Véronique Besse – Tiers-payant généralisé : « Un médecin, ça doit d’abord soigner. Pas remplir des papiers. »

Dans la nuit de mercredi à jeudi, entre 2h et 3h du matin, la commission des Affaires sociales a adopté le tiers payant généralisé, mesure phare et très contestée du projet de loi santé.

santé
« Le tiers-payant généralisé, tel qu’il a été adopté la nuit dernière, cela signifie que c’est à chaque médecin de s’assurer seul qu’il a bien été payé par la Sécurité sociale mais aussi par les 400 mutuelles et les 200 assureurs. »

« Au moment-même où la désertification médicale frappe de nombreuses communes, les médecins vont devoir consacrer encore davantage de temps à des tracasseries administratives au lieu de soigner les patients. Un médecin n’est pas un gratte-papier ! »

« Le Tiers payant pour un meilleur accès aux soins, c’est bien. Encore faut-il que les médecins aient le temps de recevoir leurs patients ! Un médecin, ça doit d’abord soigner. Pas remplir des papiers. »

« Obtus et entêté, le Gouvernement socialiste veut faire une réforme de santé sans les professionnels de santé. Il refuse de revoir sa copie et d’écouter leurs propositions » regrette Véronique BESSE. « Le Gouvernement veut aller vite. Résultat, il fait mal ! »