« La Pologne n’adoptera pas l’euro sous le mandat de Duda-conseiller » (Les Echos)

CRACOVIE, Pologne, 7 juillet (Reuters) – La Pologne devrait organiser un référendum sur son accession éventuelle à la zone euro, et l’adoption de la monnaie unique n’interviendra pas dans les cinq ans à venir, a déclaré un proche conseiller du président élu Andrzej Duda, augurant d’une approche plus circonspecte des questions d’intégration européenne.

« La décision de cesser de frapper sa propre monnaie doit incomber à la nation », a déclaré Krzysztof Szczerski, conseiller de Duda pour les questions de politique étrangère.

« Cela signifie, pour être réaliste, qu’il est inutile de parler de l’introduction de l’euro en Pologne sous le mandat du président Duda », a-t-il précisé.

Andrzej Duda a été le vainqueur inattendu de l’élection présidentielle en mai, et les sondages montrent que son parti conservateur Droit et justice, aujourd’hui dans l’opposition, pourra former le prochain gouvernement à l’issue des législatives prévues en octobre.

La Pologne a signalé qu’elle souhaitait adhérer à l’euro un jour, mais rien ne l’oblige à organiser un référendum sur cette question. Les sondages montrent qu’en cas de référendum sur l’adoption de l’euro, le « non » l’emporterait massivement. (Christian Lowe et Wiktor Szary; Eric Faye pour le service français)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *